23-24 février 2021, formation au profit des acteurs de gestion des écosystèmes aquatiques

Le Parc National de Khénifra est désormais un carrefour et une école de la biodiversité d’eau douce. Ces 23 et 24 février 2021, une formation théorique et pratique sous le thème «Biodiversité des écosystèmes aquatiques d’eau douce du Maroc : état de connaissance et utilisation du monitoring comme outil de conservation à long terme» a été organisée par l’AMEPN et ses partenaires et a regroupé pour la première fois les grands acteurs en la matière à savoir : l’Agence du Bassin Hydraulique de l’Oum Er-Rabia, L’Agence de Bassin de Sebou, le Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture d’Azrou, le Parc National de Khénifra (hôte de la formation), le Parc National du Haut Atlas Oriental, le Parc National d’Ifrane et l’Ecole Supérieure de Technologie de Khénifra.

Cette formation a été assurée par les grandes figures emblématiques de l’entomologie et de l’herpétologie au niveau national, en l’occurrence Professeures Fahd Soumia et Nard Bennas, respectivement enseignantes chercheuses à la Faculté des Sciences de Tétouan (Université Abdelmalek Saadi) ayant mis leurs expertises d’une trentaine d’années, au service des gestionnaires de la biodiversité des écosystèmes aquatiques. Une belle action qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre des conventions signées avec l’AMEPN en novembre 2020 et qui marquera sans doute une nouvelle étape dans la gestion de la biodiversité d’eau douce au niveau national.

On profite de cette occasion pour remercier vivement les Agences de Bassins Hydrauliques de l’Oum Er-Rabia et de Sebou pour leur réactivité envers cette thématique et leur participation active à cette dynamique de conservation et de valorisation de la biodiversité dulcicole. Au noms de tous les partenaires, nous saluons également l’engagement des Professeures Nard Bennas et Fahd Soumia pour les démonstrations de terrain réalisées ayant permis de transmettre non seulement les techniques de recherches scientifiques aux participants mais surtout l’amour d’un métier. BRAVO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *